Plus de liberté

La rede­vance est une impo­si­tion faite sur chaque indi­vidu et qui lim­ite sa liberté.
Tout le monde devrait être en mesure de décider ce qu’il souhaite faire de son argent dure­ment gag­né. Tout le monde ne souhaite pas dépenser plus de 450 francs par an pour l’utilisation de la radio et la télévision.


Il est tout à fait pos­si­ble de con­tin­uer à pay­er un abon­nement radio ou de télévi­sion après l’initiative. Si les citoyens souhait­ent cepen­dant faire un autre usage de leur argent (acheter des livres, des jour­naux, faire des dons à des asso­ci­a­tions, etc…) ils seront libres de le faire.

L’initiative No-Bil­lag soulage les citoyens : beau­coup de citoyens doivent compter chaque cen­time et ne peu­vent se per­me­t­tre un luxe inutile. Ces per­son­nes sont les pre­mières vic­times du sys­tème de rede­vance qui leur empêche d’avoir plus de flex­i­bil­ité dans leur budget.